Ciel obscur

Un ciel sombre, une malédiction et deux mondes reliés.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La forêt aux milles couleurs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maemi Clay

Maemi Clay

Messages : 263
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage: 26
Classe: Rodeur
Race: Humain

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Nov - 14:15

    L’esprit toujours aussi confus par les images qu’elle avait aperçu en rafale en touchant l’écaille, Maemi se raidit presque instantanément lorsque Navirf la prit dans ses bras. Surprise par cet élan d’affection et de recherche de réconfort, Maemi commença presque d’un seul coup à réaliser la situation. Non seulement elle s’était retrouvée au sol, mais elle commençait lentement à prendre conscience qu’il s’était réellement inquiété pour elle. Si vulnérable, elle le laissa faire laissant quelques secondes de silence s’écouler alors qu’elle appréciait se contact, sans en réaliser tout le sens. Il faisait si longtemps qu’elle n’avait pas laisser quelqu’un la toucher et ça l’étonnait d’en être encore capable. Capable d’avoir confiance en quelqu’un et de ne pas croire qu’il lui voulait du mal. Mais le moment fut de courte durée puisque la réalité revenait à la charge. Après tout, ils ne pouvaient pas rester ainsi éternellement en plein milieu d’une forêt hostile. « Essayons de partir d'ici... Je sais que le château n'est pas plus sécuritaire pour toi, mais de là-bas on pourra trouver un moyen de retrouver ton groupe. J'ai des amis dans la capitale qui voudrons bien nous venir en aide.» Elle le laissa faire quand il se recula et frissonna en se rappelant le château et la mascarade. Sauf qu’elle n’arrivait pas à comprendre comment elle avait fait pour ébranler suffisamment ses convictions pour qu’il se retourne contre son roi. Convaincre les gens n’était en général, hors de ses compétences. Du moins, c’était ce qu’elle croyait jusqu’à maintenant. « Je suis vraiment désolé pour tout ce qui t'arrive, surtout d'avoir fait partie du problème. Je vais tout faire ce qui est en mon pouvoir pour te retourner dans ton monde. Cache l'écaille et remontons nous en route. Ça te va?»

    «Attends..» murmura-t-elle alors qu’elle cherchait à rassembler ses questions et ses idées dans sa tête. « Je ne peux pas te demander de renoncer à tout ce que tu as pour m’aider à retourner dans mon monde. Tu fais parti de ce monde, ce royaume… tu as une vie ici.. Et plus loin encore, je dois résoudre mon problème.» Elle baissa les yeux vers l’écaille qu’elle avait gardé dans sa main depuis qu’elle l’avait touchée. « Si tu veux m’aider… et que ta confiance en toi roi est ébranlée… joue le jeu quand même. Fait semblant de lui prêter allégeance et de faire ce que tu aurais fait normalement… Tu n’imagines pas ce qu’il pourrait me faire s’il croyait un seul instant que je corromps et retourne les gens de son peuple contre lui… » Il lui apparaissait trop dangereux pour elle et pour lui d’affronter le roi et de chercher à jouer dans son dos. S’ils étaient tous les deux brassals, à quelque part elle avait la conviction que le roi ne leur ferait pas confiance et que le garde serait malgré lui surveillé. Peut-être avait-il cru que le brassal serait à même de lui soutirer des informations et à bien y penser il avait peut-être eu raison au final. Le fait qu’il soit lui aussi comme elle avait amener la jeune femme à lui faire confiance, même si elle ne le réalisait pas… « Je ne sais pas si c’est une bonne idée de garder l’écaille… même si.. ça pourrait m’aider.. » Elle pesait le pour et le contre, cherchant à savoir si ce n’était pas trop dangereux d’amener une telle chose au château… et elle devait se décidé vite, ils étaient partis depuis très longtemps.. suffisamment pour qu’on aille remarqué leur absence.

_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 20010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 345
Date d'inscription : 23/11/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Classe:
Race:

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Nov - 19:44

«Attends... Je ne peux pas te demander de renoncer à tout ce que tu as pour m’aider à retourner dans mon monde. Tu fais parti de ce monde, ce royaume… tu as une vie ici.. Et plus loin encore, je dois résoudre mon problème.Si tu veux m’aider… et que ta confiance en toi roi est ébranlée… joue le jeu quand même. Fait semblant de lui prêter allégeance et de faire ce que tu aurais fait normalement… Tu n’imagines pas ce qu’il pourrait me faire s’il croyait un seul instant que je corromps et retourne les gens de son peuple contre lui… » Elle avait raison, il pourrait facilement la torturer, la laisser croupir dans un donjon et ne pas la faire manger durant des jours. Il ne voulait qui lui arrive du mal. Il allait devoir jouer son role et être convaincant s’il ne voulait pas que sa vie soit encore plus difficile. « Je ne sais pas si c’est une bonne idée de garder l’écaille… même si.. ça pourrait m’aider.. » C’était une bonne question, il hésitant aussi entre la garder avec eu ou non mais que pouvait-il bien faire avec cette écaille sinon. Il était bien moins dangereux de l’avoir en leur possession que ce soit le roi qui tombe dessus. Peu importe ce qu’ils faisaient, maintenant qu’ils connaissaient l’existence de cette écaille rien ne pouvaient leur faire oublier. Il était risqué que le roi le découvrir et en fasse une arme.

«Nous ne pouvons pas non plus l’abandonner ici, elle va continuer à engouffrer la forêt de sa noirceur. » Il se mit à faire les cents pas essayé de penser rapidement à une solution. « Nous pourrions la cacher proche du château et je pourrais essayer de sceller son pouvoir à l’intérieur d’un dôme créé par mes pouvoir de brassal. » Le garde se passa une main dans les cheveux. Il ne savait même pas si cela allait pouvoir fonctionner et s’ils pourraient assez bien la cacher pour ne pas qu’elle soit trouvé par le roi. « Il est important que le roi ne tombe pas dessus, il n’en fera que du mal… Il la retournera contre tes amis…» Elle commençait à lui faire confiance, il ne voulait pas mettre son groupe en danger non plus parce qu’il n’était pas assez puissant. « Je suis tellement perdu en ce moment…. Je ne sais pas quoi faire pour être sûr que tout s’arrange. » Navirf savait qu’il était utopique de croire que tout allait s’arranger pour le mieux, que tout allait s’arranger par magie. Il avait la mauvaise impression que tout n’allait qu’empirer avec cette maudite écaille.

_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 Tumblr_mqifafSJIK1rngmtco1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielobscur.forum-canada.com
Maemi Clay

Maemi Clay

Messages : 263
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage: 26
Classe: Rodeur
Race: Humain

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Nov - 0:03

    « Nous ne pouvons pas non plus l’abandonner ici, elle va continuer à engouffrer la forêt de sa noirceur. Nous pourrions la cacher proche du château et je pourrais essayer de sceller son pouvoir à l’intérieur d’un dôme créé par mes pouvoirs de brassal. Il est important que le roi ne tombe pas dessus, il n’en fera que du mal… Il la retournera contre tes amis…» Maemi réfléchissait aux options que Navirf lui proposait, elle ne savait pas s’il était réellement capable de dissimuler l’influence de la déesse grâce à ses pouvoirs mais elle voulait y croire. Croire que Sigfried ne pourrait jamais mettre la main sur l’écaille. Il y avait trop de risques que cet objet lui apporte des problèmes. « Je suis tellement perdu en ce moment… Je ne sais pas quoi faire pour être sûr que tout s’arrange. » La jeune femme le regarda avoir l’air confus alors qu’elle cherchait surtout à comprendre pourquoi est-ce qu’il se laissait autant atteindre par sa situation. Après tout… sa situation était enviable à la sienne. « Écoute… Navirf,.. » Elle cherchait ses mots, cherchant par la même occasion à le rassurer. « Il faut que je trouve une solution, seule.. Ce n’est pas ton combat… et je n’ose même pas imaginer ce que Sigfried te ferais.» Oui elle cherchait à l’éloigner mais elle pouvait pas chercher à s’enfuir si elle s’inquiétait pour un autre, surtout que s’il montrait à son roi qu’il hésitait à lui obéir; il le lui ferait payer.

    «Cachons l’écaille et revenons au château… Déjà.. je doute que Sigfried accepte que je sois aussi longtemps à l’extérieur du château.. Quand nous allons revenir, joue ton rôle..» lui conseilla-t-elle alors qu’aucune autre solution ne s’offraient à eux. S’enfuir dans les bois, aussi dangereux étaient-ils, était une idée suicidaire; et puis d’une certaine manière elle se disait qu’au château elle arriverait peut-être à trouver une solution pour rentrer en contact avec ses compagnons. «Rappelle toi, je suis une prisonnière. Potentiellement, très dangereuse…» Souligna-t-elle certaine que ce devait avoir été les dires de Sigfried à l’intention du garde lorsqu’il l’avait affecté à sa surveillance. Après tout, ceux qu’on craint le plus, nous paraissent les plus dangereux.

_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 20010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 345
Date d'inscription : 23/11/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Classe:
Race:

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Nov - 4:05

« Écoute… Navirf,.. Il faut que je trouve une solution, seule.. Ce n’est pas ton combat… et je n’ose même pas imaginer ce que Sigfried te ferais.» L'homme l'écouta attentivement. Ces paroles eu pour effet de l'apaiser, même s'il trouvait injuste de lui faire porter une tel fardeau. Maemi avait raison, il ne pouvait pas grand chose pour elle, a par l'aider légèrement il risquait la mort. Jamais Sigfried ne la tuerait elle, elle était irremplaçable. Lui, simple garde, n'importe qui pouvait bien faire le travail et prendre sa place. Il devait être un peu égoïste et penser à lui la dedans. « Je vais faire de mon mieux pour te venir en aide dans le peu de latitude que j'ai. » Il allait devoir continuer a obéir a son roi sans posé de question, et ce, même s'il savait maintenant que quelque choses clochait. Qu'il avait probablement été manipuler et couvert de mensonge. Une douleur vive le fit réagir, avec tout ça il avait pratiquement oublier sa blessure au dos. Il devait rentrer avant qu'il ne s'attire encore plus de problème. «Cachons l’écaille et revenons au château… Déjà.. je doute que Sigfried accepte que je sois aussi longtemps à l’extérieur du château.. Quand nous allons revenir, joue ton rôle.. Rappelle toi, je suis une prisonnière. Potentiellement, très dangereuse... » Les paroles de la jeune femme le fit sourire. C'est exactement ce qu'on avait essayer d'y faire croire. Maintenant il savait qu'elle n'était pas dangereuse. Maemi n'avait été qu'au mauvais moment au mauvais endroit. Le destin s'acharnait sur elle... « Je vais faire ce qui est en mon pouvoir, je tien a m'excuser d'avance si tu dois en souffrir... »

L'homme regarda encore un long moment autour de lui, utilisant tout ses sens afin d'essayer de trouver le chemin du retour. Il fit signe à la captive de le suivre. La forêt continuait de s'ouvrir à son passage, facilitant leur déplacement. Il dure changer de direction a plusieurs reprise, zigzaguer a travers les arbres, traverser des ruisseaux. Après 40 minutes de marches ils arrivaient derrière la statue qui avait causer tout le reste. Ils avaient enfin retrouver leurs chemin. Essoufflé par toute cette marche, souffrant a cause de sa plaie qui avait recommencer à saigner, Navirf s'arrêta un moment. « On s'est enfin retrouver, je n'en pouvais plus. » Il prit encore quelque grande respiration, grimaçant de douleur par moment. « Je crois que tu pourrais cacher l'écaille dans les parages, elle ne sera pas trop dure a retrouver ou bien a récupérer de cette façon » Il se retourna fin de tourner le dos à Maemi. « J'aime mieux ne pas savoir où elle sera cacher. Comme ça je suis sur de rien pouvoir dire. »

_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 Tumblr_mqifafSJIK1rngmtco1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielobscur.forum-canada.com
Maemi Clay

Maemi Clay

Messages : 263
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage: 26
Classe: Rodeur
Race: Humain

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Nov - 10:29

    « Je vais faire ce qui est en mon pouvoir, je tiens à m'excuser d'avance si tu dois en souffrir... » Maemi eu un faible sourire cherchant à le rassurer alors qu’au fond d’elle, elle était terrorisée à l’idée de rentrer de nouveau et d’être le souffre douleur de Sigfried. Elle savait qu’il ne supportait pas sa présence, principalement parce qu’elle devait lui rappeler la mort de sa sœur.. et qu’elle laissait supposer l’idée qu’elle et ses compagnons auraient peut-être l’idée de tuer leurs doubles pour revenir dans leur monde. Alors qu’elle suivait le garde dans la forêt, réalisant par la même occasion qu’ils s’étaient suffisamment égarés pour que le chemin semble très long. En effet, elle ressentait le retour d’une brise fraiche, comme un rappel que le soleil ne tarderait pas à progressivement se coucher. Avaient-ils réellement passé tout l’après-midi dans la forêt? « On s'est enfin retrouver, je n'en pouvais plus. » Maemi jeta un coup d’œil rapide à la blessure du garde et remarqua que son traitement avait été de courte durée, il lui fallait des soins rapidement s’il ne voulait pas que le tout se retrouve infecté. « Je crois que tu pourrais cacher l'écaille dans les parages, elle ne sera pas trop dure à retrouver ou bien à récupérer de cette façon. J'aime mieux ne pas savoir où elle sera cachée. Comme ça je suis sur de rien pouvoir dire. » Elle regarda l’écaille qui n’avait pas quitter la paume de sa main et regarda tout autour d’elle l’environnement analysant l’endroit qui lui serait le plus propice à être dissimuler.

    Elle se promena à quelques pas autour d’elle et remarqua un arbre qui avait un creux dans l’arbre, assez mince pour insérer quelque chose à l’intérieur, mais suffisamment discret pour qu’on ne puisse pas le remarquer du premier coup d’œil. Elle déplaça une branche et une roche, créant une forme qu’elle pourrait chercher comme point de repaire si jamais elle devait revenir chercher l’écaille. Lorsqu’elle eu terminée, elle revena aux côtés du garde sachant qu’il n’apprécierait probablement pas ce qu’elle allait lui dire. «Frappe-moi…» Elle sut qu’il ne s’attendait pas à une telle demande de sa part. « Frappe moi, le roi vas vouloir savoir pourquoi est-ce que tu ne m’as pas punie pour m’avoir enfuit. Il ne sera pas satisfait avec ses marques.. » Précisa-t-elle en lui montrant les marques que la liane avait laisser sur son cou. «C’est comme ça qu’ils fonctionnent. Les maîtres ne sont satisfait que si on justifie leur violence et leurs choix. Si je reviens sans rien, il nous le fera payer à tous les deux. Alors que si tu le fais… » Elle soupira devant l’absurdité de la situation et à quel point elle était certaine d’avoir raison. Il te fera d’avantage confiance… »






_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 20010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 345
Date d'inscription : 23/11/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Classe:
Race:

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Nov - 7:55

Le garde rester de dos les yeux fermer dans l'attente qu'elle cache l'écaille. Il s'agissait de son fardeau, donc de sa cachette. Même si le roi le torturait pour connaître l'emplacement il ne pourrait jamais lui répondre. «Frappe-moi…» Navirf se retourna d'un geste vif, surpris par la demande de Maemi. Il était très loin de s'attendre à ça. «Quoi!» S'exclama t-il sur le vif. « Frappe moi, le roi vas vouloir savoir pourquoi est-ce que tu ne m’as pas punie pour m’avoir enfuit. Il ne sera pas satisfait avec ses marques..» Elle avait parfaitement raison, disons quelle avait comprit rapidement la situation dans laquelle elle se trouvait. Peut-être même mieux que lui, qui avait eu une vie ranger et ordonner avant qu'elle ne débarque dans sa vie pour tout chambouler. Bien sur elle n'avait rien demander, mais lui non plus. Ils étaient maintenant les deux obliger de jongler avec une situation délicate qui pouvait mettre leur vie en danger «C’est comme ça qu’ils fonctionnent. Les maîtres ne sont satisfait que si on justifie leur violence et leurs choix. Si je reviens sans rien, il nous le fera payer à tous les deux. Alors que si tu le fais…Il te fera d’avantage confiance… »

Il resta figer un moment, ne sachant pas n'y quoi répondre, n'y comment agir dans la situation. Navirf avait l'impression qu'une marque de plus ou de moins n'allait pas changer grand choses au châtiment qui les attendaient. Il inspira profondément et examina Maemi des pieds à la tête. Il la trouvait tellement intelligente, courageuse et déterminer. L'homme sentait un peu de jalousie dans cette situation, il aurait voulu l'aider d'avantage, savoir quoi dire et quoi faire pour la rassurer. Il ne pouvait qu'être la pour la défendre ou bien la guider dans ce monde qui lui est inconnue. « Tu as raison... Il me tuerait s'il voyait que je rien essayer contre toi... Au moins si tu as des marque il devrait m'épargner un peu... » Navirf essayait de gagner du temps, de rassembler son courage. De trouver le cran de frapper une personne sans défense. Il avait fait la guerre et livré de nombreuse bataille. Toutefois, toute les personnes qu'il avait tuer, il l'avait fait pour sauver sa peau. Il s'élança pour lui donner un coup de poing au visage. Puis arrêta son mouvement net, impuissant. « Désoler, je recommence... Tien toi prêt... » Il s'élança de nouveau, le corps raide et crisper, les yeux fermé. Son poing percuta Maemi en plein visage, la puissance du coup la fit tomber à la renverse. Navirf l'aida à reprendre pied. Une rougeur commençait a ce former sur sa joue et l'impact lui avait fait une entaille, un filet de sang coulait sur son visage. « Désolé... maintenant je vais t'attacher les mains afin que tout ça soit plus crédible. » L'homme reprit son apparence de brassal un moment, il attira une liane à lui, qu'il coupa d'un mouvement net de son arme. La liane était souple, mince et solide, il entreprit de lier les mains de la jeune femme dans son dos. « On y vas... » Lâcha t-il avait peu d'entrain dans la voix.

_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 Tumblr_mqifafSJIK1rngmtco1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielobscur.forum-canada.com
Maemi Clay

Maemi Clay

Messages : 263
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage: 26
Classe: Rodeur
Race: Humain

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Nov - 10:43

    « Tu as raison... Il me tuerait s'il voyait que je rien essayer contre toi... Au moins si tu as des marques il devrait m'épargner un peu... » Elle était convaincue que justement, si le garde semblait plus brutal à son égard, Sigfried serait plus à même à justifier ses propres actes vis-à-vis elle. Son objectif était de lui montrer qu’il avait le pouvoir de vie ou de mort sur elle, la gardant captive loin de ses compagnons. Le garde ne pouvait pas sympathiser avec elle, pas s’il voulait garder son poste et la confiance de son roi. Lorsque le garde fut convaincu de la frapper, elle ferma les yeux attendant le cou venir... mais elle réalisa bien vite qu’il n’était pas chaud à l’idée de le faire pour vrai. Elle attendit, préférant ne pas le regarder afin d’avoir le réflexe d’éviter celui-ci. Lorsque le poing lui percuta le visage, Maemi tombât à la renverse par terre se tenant le visage avec sa main tout en grimaçant de douleur. Il n’y avait pas à dire, il frappait fort.
    « Désolé... maintenant je vais t'attacher les mains afin que tout ça soit plus crédible. » Maemi se laissa faire sentant sa joue se rougir sous l’impacte alors qu’un filet de sang coulait. Elle ne pouvait pas voir son état, mais elle était certaine que ça pouvait faire son effet. Entre la blessure sur son visage et les marques d’étranglement dans son cou; Sigfried ne pourrait que croire qu’il l’avait vraiment retenue mais sans trop l’abimé. Car quand même, il souhaitait qu’elle joue le rôle de sa vraie sœur pendant son absence. Quand à la blessure du garde, Sigfried pourrait bien dire que c’est de sa faute à elle même si toutes les preuves accableraient les créatures. Si ça peut lui donner des raisons de lui montrer qu’il est le maître… Navirf lui serra les poignets avec un bout de liane et Maemi jeta un coup d’œil au passage dans lequel ils allaient devoir revenir. Qui sait ce qui les attendaient pour la suite? « On y vas... » Elle entreprit d’avancer la première alors que le garde ne lançait plus son emprise sur son bras, elle chercha même à voir si les liens étaient assez solide et elle dut se rendre à la conclusion que oui.. il faisait des liens très solides. Pendant de longues minutes interminables ils marchèrent dans le tunnel sombre jusqu’à ce que les murs du château leur apparaissent. Ils ne furent pas de détour, se rendant rapidement à la tour où se situait sa chambre. Lorsqu’ils tournèrent le dernier coin de l’escalier en colimaçon, Maemi s’arrêta net en voyant le roi qui les attendait. Instinctivement, elle chercha à se défaire de l’emprise de Navirf, espérant qu’un moment d’inattention lui ferait lâcher ses liens et qu’elle pourrait descendre l’escalier en courant. Sauf qu’il avait une force et une poigne suffisante pour que sa tentative échoue.


_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 20010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 345
Date d'inscription : 23/11/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Classe:
Race:

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Nov - 7:54

Le garde fit les yeux rond en voyant le roi qui les attendaient déjà devant la porte de la "cellule". Il reprit rapidement contenance afin de jouer son rôle à la perfection. Il réprima l'envie de laisser Maemi se sauver lorsqu'il la sentie se débattre sous sa poigne. Navirf appréhendait la réaction du roi. « La promenade était bonne. » Lança le roi un étrange sourire aux lèvres. Le garde hésita un instant sur ce qu'il devait faire et comment il devait agir. Il essaya d'arrêter de penser et laissa son instinct faire les choses. Il poussa donc Maemi vers la porte de sa chambre. « Elle a essayer de s'enfuir. J'ai réussit à l'attraper et la métrisé. Nous avons aussi subi l'assaut de marcheur d'ombre. » L'expression du roi ne changeait pas. Navirf sentait la sueur lui perler sur le front et lui ruisseler dans le dos tellement il était nerveux. « Entré nous allons en discuter un moment.» Au même moment le roi ouvrait la porte et les invitas a entré. Encore une fois, le garde poussa la jeune femme afin qu'elle avance. Il la força a prendre place sur le lit d'un geste brusque. « Tu ne bouge pas. » Lui ordonna Navirf d'un ton sec et autoritaire. Sigfried entra a son tour et ferma la porte derrière lui. Le garde rester debout, bien droit et silencieur à côté du lit, il commençait a avoir le teint blaime de tout ce sang perdu. Le roi s'approcha de lentement de la prisonnière, puis prit place sur le lit à ses côté. « Je vous avait prévenu que vous ne pourriez pas vous enfuir d'ici. De toute façon vous pensiez allez où... vous n'avez nul part où aller. » Navirf était de plus en plus nerveux, la situation semblait trop étrange pour être réel et le roi trop calme pour son tempérament bouillant. Il se trammait quelque choses sous la surface et le garde apréhendait la suite. Sigfried tiendit sa main vers la jeune femme et replaca une mèche de cheveux derrière son oreille afin de dégager son visage. Puis d'un mouvement suprenament rapide, le roi sortie un dague, qui était dissimuler dans sa mache, et l'enfonça dans la cuisse de Maemi. Le couteaux pénétra de toute ça longueur dans la chaire de Maemi, déviant même sur l'os. Elle ne savait pas encore a ce moment, que ce coup allait laisser une trace permanante et des séquels pour le restant de ses jours. Navirf voulut se précipiter sur le roi afin de lui rendre l'appareil, il tressaillit, mais resta finalement en place. Sigfried leva les yeux vers lui, comme s'il avait perçu son mouvement et son intention. « Tu ne pourra plus t'enfuir de cette façon. » Cracha de colère le roi, fixant toujours le garde. Du sang coulait de la plaie de Maemi et imbibait lentement le matelas. Sigfried se leva, laissant le couteaux en place. Il sortie un chiffon de sa poche et essuya le sang qu'il avait sur les mains. « Tu serai mieux de laisser cette dague en place sinon tu te videra de son sang. Je vais envoyer un soigneur pour arrêter le saignement, j'ai quand même de besoin de toi vivant, pauvre idiote.» Le garde était soulager, au moin il n'assitait pas au dernier moment de la jeune femme en étant impuissant. Il essayait de ne pas trop le garder, sinon il ne saurait résister a son désir de lui venir en aide. De retour devant la porte Sigfried se retourna vers le garde. « A ton tour maintenant, suis moi. » Le garde semblait tétaniser par la surprise, les yeux rond devant les propos du roi. Sigfried lâcha un rire léger et déplacé compte tenu de la situation. « Voyon Navirf, nous allons te soigner et tu me fera un rapport sur la situation. » Le garde plissa les yeux, encore une fois il cachait quelque choses. Navirf avait le forte impression qu'il allait lui aussi y passer. Il lança un regarde a Maemi qui essayait de contenir sa douleur, il essayer de lui faire comprendre et ressentir a quelle point il était désoler de la situation. Il ne pouvait rien faire de plus pour elle, n'y même pour lui d'ailleur. Soumi il suivit le roi en priant que l'aide arriverait rapidement pour son amie.

_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 Tumblr_mqifafSJIK1rngmtco1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielobscur.forum-canada.com
Maemi Clay

Maemi Clay

Messages : 263
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Âge du personnage: 26
Classe: Rodeur
Race: Humain

La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Nov - 12:56

    Maemi serra les dents devant le commentaire du roi au sujet de leur promenade dans la forêt. Elle se retrouva forcée à s’asseoir sur le lit, les mains toujours liées dans son dos, alors que Navirf expliquait leur précédente situation. Il ne fallait pas être très observateur pour remarquer que le garde ne se portait pas très bien. Il souffrait à cause de sa blessure, mais plus loin que ça.. il semblait appréhender la réaction du roi. Ce fut se détail qui augmenta la panique en elle, lorsqu’il prit place à ses côtés si lentement et doucement qu’elle retenait son souffle. « Je vous avait prévenu que vous ne pourriez pas vous enfuir d'ici. De toute façon vous pensiez allez où... vous n'avez nul part où aller. » La jeune femme resta silencieuse puisque ça lui semblait futile de lui répondre, dans un sens il avait raison et c’était ce qui était le plus frustrant. S’enfuir pour aller où? Se faire tuer dans la forêt? Toutes les fibres de son corps se crispèrent alors que celui-ci tendit sa main pour s’approcher d’elle; le souffle coupé elle le laissa replacer une mèche de ses cheveux derrière son oreille, puis détourna la tête pour s’éloigner le plus loin de son contact.

    Sans s’y attendre, Maemi senti la lame s’enfoncer dans la chair de sa cuisse lui provoquant une douleur si sourde qu’elle ne put retenir ses cris. Le coup était venu si brusquement qu’elle cherchait à retrouver son souffle alors que la douleur ne l’aidait pas à avoir des idées claires. Pire encore, elle était incapable de se défaire de ses liens pour pouvoir retirer l’arme et peut-être contenir l’hémorragie. « Tu ne pourra plus t'enfuir de cette façon. » Alors que les larmes coulaient sur ses joues, Maemi ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil vers Sigfried souhaitant anticiper ses prochains mouvements au cas où elle devait défendre sa vie. Ce fut horrifiée qu’elle remarqua que non seulement il n’avait pas sourcillé mais qu’il retirait doucement le sang de ses mains comme si ce n’avait été qu’une petite attention de rien du tout. N’avait-il aucune compassion? « Tu serais mieux de laisser cette dague en place sinon tu te videra de son sang. Je vais envoyer un soigneur pour arrêter le saignement, j'ai quand même de besoin de toi vivant, pauvre idiote.» Elle ne prêta plus aucune attention au garde, ni même au roi lorsqu’ils se dirigèrent vers la porte. Lorsque la porte se referma derrière les hommes, Maemi força de toutes ses forces à se défaire de ses liens, alimentée par l’adrénaline de l’instant; mais rien à faire. Elle devait attendre sur se lit, les mains liés dans le dos; une dague plantée dans la cuisse que quelqu’un vienne l’aider. Bien trop rapidement, elle s’évanoui sur le lit ayant perdue beaucoup trop de sang.


_________________
La forêt aux milles couleurs - Page 2 20010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La forêt aux milles couleurs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La forêt aux milles couleurs   La forêt aux milles couleurs - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La forêt aux milles couleurs
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» apprendre les couleurs
» forêts françaises de ce siècle
» couleurs de chevaux
» [R] Forêt aléatoire [RESOLU]
» Le témoignage dramatique des Hommes de la forêt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ciel obscur :: À la capitale-
Sauter vers: